Sport | Des Eperviers « sans ailes » réduisent leur chance pour le « Gabon 2017 »

Les Eperviers du Togo recevaient ce mardi 29 mars 2016 au stade de Kégué sous un soleil de plomb, les Aigles du Carthage de la Tunisie en match retour de la 4ème journée des éliminatoires pour la Coupe Africaine des Nations (CAN) « GABON 2017 ». Au terme d’un match « indigeste », les deux équipes se sont neutralisées sur le score vierge de zéro but partout. Ce qui, malheureusement fait chuter les Eperviers à la 3ème place de du groupe A, suite à la victoire du Libéria (2-0) face au Djibouti.

Débuté par une minute de silence en la mémoire de feu Yves Bété, ex Secrétaire général de la Fédération Togolaise de Football (FTF), le match retour de la 4e journée comptant pour les éliminatoires de la CAN « Gabon 2017 », a débuté sous un soleil de plomb, que les joueurs des deux équipes ont eu dû mal supporter. C’est dans ces conditions  d’ailleurs que les deux équipes ont mis du temps avant de rentrer effectivement dans le match. Malgré le retour d’Emmanuel Sheyi Adébayor et sa titularisation sur le front de l’attaque, il a fallu attendre un quart d’heure du jeu avant que ce dernier ne se mette en évidence. Mais son coup de tête qui devait normalement mettre en confiance les Eperviers, frôle la barre transversale du goal tunisien Mathlouthi Aymen. L’international togolais ne s’arrêtera pas là une fois plongé dans le match. Il tentera d’autres coups sans succès notamment aux 20e, et 34e minutes. Ses offensives d’Emmanuel Sheyi Adébayor ont été appuyé par le jeune Fo Doh Laba qui n’a pas lui aussi démérité contrairement à un Matthieu Dossevi quasi absent. Quant à la défense togolaise, tenue par Ouro Akoriko Sadate, elle aura été plus encore la satisfaction de ce math pour avoir annihilé presque toutes les tentatives des attaquants tunisiens, eux aussi méconnaissable durant toute la partie.

Même avec les sorties de Farid Zato inexistant et d’Alexis Romao transparent, le milieu de terrain du Onze togolais n’a su trouver ses repères.

Ce match mal négocié par les Eperviers, donne plutôt un bon résultat aux Tunisien comme l’a expliqué leur sélectionneur Henri Kasperczak en fin de match. « On a été présent dans la récupération. On a été solide et on a maîtrisé le jeu en première mi-temps. Pour nous, c’est un match plein et on est donc satisfait du résultat »

Au terme de ce match qui n’est pas à l’avantage des poulains de Tom Sainfiet, ceux-ci n’ont récolté qu’un seul petit point au cours de la double confrontation avec les Aigles de la Tunisie. Ce qui est une mauvaise opération dans la perspective d’une qualification à la CAN GABON 2017. Alors pour se donner la chance d’une participation à cette CAN, le Onze national togolais a l’obligation de gagner nécessairement les deux prochaines rencontres contre le Libéria et le Djibouti.

Shalom Ametekpo

 

   31 Mar 2016    by   |                 


Dans la même rubrique