Sociale | Pascal Akoussoulèlou BODJONA rend grâce à Dieu après sa libération

Trente cinq (35) jours après sa libération de la prison, l’ancien Directeur de cabinet du chef de l’Etat togolais, Pascal Akoussoulèlou BODJONA rend grâce au Seigneur à travers une messe d’action de grâce dite à la paroisse Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé de Lomé ce vendredi 11 mars 2016.

Parents, membres de la famille, amis, sympathisants, responsables politiques, députés à l’assemblée nationale, fans, journalistes et bien d’autres encore connus ou inconnus de la famille BODJONA et surtout de l’ancien ministre de l’administration territoriale , se sont joints à ces derniers pour rendre grâce au Seigneur. Une célébration eucharistique, à en croire la famille BODJONA pour dire merci au Seigneur pour avoir veiller surtout sur lui pendant ces cinq cent vingt cinq (525) jours passés dans les geôles de la prison civile de Tsévié.

Pour la circonstance, l’église, grouillant de monde, était pleine à craquer. La messe dite par le vicaire de la paroisse Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé de Lomé, le Révérend Père François LARE, a été concélébrée par quatre autres prêtres venus d’autres paroisses de l’intérieur du pays telles que : Aného, Glidji, Siou et Kouméa. Dans son homélie, le célébrant principal, le RP François LARE a invité les uns et les autres au pardon. Puis, a-t-il convié tous ceux et celles qui étaient présents à laisser Dieu agir dans leur vie. Le célébrant principal n’a pas maqué de rappeler que l’année de la miséricorde, est celle dans laquelle le Seigneur a fait grâce à la famille BODJONA. Il a enfin relevé que cette année de la miséricorde a été décrétée par le Souverain Pontife, François. A cet effet, il a convié tous ceux et celles qui participaient à cette célébration eucharistique d’être des artisans de la miséricorde.

A l’issue de la messe d’action de grâce, la famille BODJONA, installée dans la cour de la cour de l’église, a reçu des salutations d’usage de ceux qui ont fait le déplacement à la paroisse Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé pour unir leurs voix à la leur au cours de cette action de grâce au Seigneur.

Idelphonse Akpaki

 

   11 Mar 2016    by idelphonse Akpaki  |                 


Dans la même rubrique