Politique | Déclaration liminaire de l’UTG (Urgence Togo Germany) suite à la militarisation de toutes les grandes villes du TOGO, y compris la capitale Lomé

Depuis le 19 août 2017, le Togo est secoué par une crise sociopolitique marquée par des manifestations pacifiques. Le peuple Togolais fatigué de la dictature de plus de cinquante ans, a décidé de prendre son destin en main à travers des manifestations de rues organisées par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition (C14) sur toute l’étendue du territoire national. Ces manifestations ont été violemment réprimées par les forces de sécurité et les Forces Armées Togolaise (FAT), une armée qui selon les normes est censée protéger cette population. Le bilan de cette intervention des forces de sécurité et des FAT fait jusqu’aujourd’hui plusieurs morts, des blessés sans oublier les arrestations arbitraires, les disparus et les réfugiés dans les pays voisins dans manifestants de ladite coalition. Malgré toutes les intimidations provenant du régime RPT/ UNIR, le peuple togolais est resté déterminé sur ces revendications qui sont entre autres:

  • Le retour à la constitution originelle de 1992.
  • Les réformes constitutionnelles et institutionnelles
  • Le vote de la Diaspora

 Pour empêcher les populations d’exprimer leur ras-le-bol face à un pouvoir autiste et dictatorial, les grandes villes comme Sokodé, Bafilo et Mango ainsi que la capitale Lomé, sont assiégées par des militaires du régime.  Une opération de rafles d’innocents citoyens est mise en branle par le pouvoir RPT/UNIR. Ladite opération consiste à l’arrestation et embastillement de  toute personne, détentrice ou non de pièce d'identité. Ces personnes arrêtées sont gardées pendant des jours à la gendarmerie et quelquefois même dans les casernes puisque ce sont les militaires et les gendarmes qui posent ces genres d’actes qui en fait, ne sont que de graves violations des droits humains.

Urgence Togo Germany dénonce et condamne tous ces actes de violence perpétrés contre le peuple togolais martyrisé et nous exhorte expressément le gouvernement togolais à prendre des dispositions nécessaires afin que cesse le plus vite possible ces actes dégradants et inhumains. Urgence Togo Germany exhorte par la même occasion le gouvernement togolais à respecter les lois et principes de la démocratie et ceux relatifs au respect du droit des citoyens et au droit à manifester ayant pour objectif la réclamation de leurs droits.

Nous, Urgence Togo Germany lançons également un appel au pouvoir togolais à respecter les droits des citoyens togolais ayant trait aux rassemblements et aux réunions selon les règles et principes de la démocratie tel que le prévoient la loi en la matière.

NON À LA VIOLENCE  AU TOGO

                                                           Fait en Allemagne, le 04 juin 2018

                                                             Urgence Togo Germany

 

   17 Jun 2018    by   |                 


Dans la même rubrique