Santé | Région des Savanes : Précaution de lutte contre la fièvre de lassa : les acteurs informés sur les actions visées par le projet de riposte

Le Togo connaît depuis quelques moments une épidémie de fièvre appelée « Fièvre Lassa ». Deux (02) districts sanitaires de la Région des savanes accueillent depuis le 23 février 2017, les personnes contaminées. Le District de Kpendjal et celui de l’Oti (qui avait connu sa première épidémie en 2016) autrefois frappés, sont de nouveau la cible de ladite fièvre. Le District de l’Oti a enregistré au total dix neuf (19) cas suspects parmi lesquels cinq (5) ont été confirmés. Quatre (4) cas (2 nouveau-nés, 01 femme enceinte et un homme de 38 ans) sur les cinq 5 confirmés sont décédés en hospitalisation. Le seul malade vivant (grand-mère du nouveau-né décédé) est toujours pris en charge à l’hôpital de l’Espérance de Mango. Soixante quinze (75) contacts sont  en cours de suivi. A ces cas détectés, il faut ajouter ceux du District de Kpendjal qui sont au nombre de six (6) suspects parmi lesquels trois (3) confirmés. Un est décès enregistré parmi  les trois (3) confirmés au Bénin et les deux (2) cas confirmés restants ayant refusé l’hospitalisation ont été suivis à domicile avec succès pendant 21 jours jusqu’au 29 mars 2017.

Cette menace inquiète le gouvernement et ses partenaires. Ces derniers s’activent pour mener des actions de lutte contre cette fièvre qui, jusqu’ici n’a pas  de remède. Le seul moyen de prévention qui reste efficace, à en croire les médecins assermentés, est la prévention. Ainsi, pour permettre aux populations de la région des Savanes de mieux se prémunir de la fièvre hémorragique de  Lassa, une réunion d’information a eu lieu, ce  mardi 11 avril 2017 à Dapaong. Elle a réuni les acteurs  sanitaires, de développement, de la communication, de la sécurité et ceux de la société civile  pour des informations sur le projet de riposte piloté par « Plan International Togo » qui a obtenu un financement pour conduire des actions de renforcement de capacités des acteurs et de sensibilisation et de suivi des sujets contacts. Ces activités seront mises en œuvre en collaboration avec la Croix Rouge Togolaise  en appui aux actions du Ministère de la Santé et de la Protection Sociale.

Une occasion également de présenter les actions à entreprendre par « Plan International Togo » et la CRT dans la gestion de l’épidémie de la fièvre Lassa qui sont entre autres : bénéficier de l’adhésion des autorités politiques, administratives et sanitaires  dans la mise en œuvre des activités. Monsieur Binakoudan N’KOUBA, Conseiller en eau et assainissement à « Plan International Togo » a invité les acteurs à s’impliquer activement pour la réussite de la bataille engagée. Au total, quatre vingt dix huit mille francs CFA (98 000. 000 F CFA) sont alloués pour une durée d’exécution de quarante cinq (45) jours.

L’Hôpital de l’Espérance de Mango, dans le District de l’Oti est le seul centre de traitement de la région. La confirmation biologique des cas est réalisée par l’Institut National d’Hygiène de Lomé et pour  les personnes atteintes, une ambulance spéciale est disposée pour  des évacuations  avec des précautions rassurantes.

                                                                                                                                    V.G.(Télégramme228)

 

   11 Apr 2017    by idelphonse Akpaki  |                 


Dans la même rubrique