Sport | CAN 2017 : La LCT demande au gouvernement togolais de revoir le budget alloué à cette compétition

Dans un communiqué daté du vendredi 6 janvier 2017 et signé du président de la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) Emmanuel SOGADJI, la LCT tout en dénonçant les magouilles qui ont eu lieu lors de la Coupe Africaine des Nations (CAN) 2013 à laquelle l’équipe nationale togolaise a pris part et dont les comptes sont restés fous, interpelle le gouvernement togolais à revoir le budget alloué à la CAN 2017.

Lire plutôt le communiqué

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA LIGUE DES CONSOMMATEURS DU TOGO (LCT) RELATIF AU MONTANT DU BUDGET FIXE PAR LE COMITE DE MOBILISATION DE FONDS, DANS LE CADRE DE LA PARTICIPATION DU TOGO A LA CAN TOTAL GABON 2017.

 

Créée le 16 décembre 2016 par décret pris en Conseil des Ministres, le Comité de Mobilisation de Fonds pour la participation du Togo à la phase finale de la Coupe des Nations TOTAL GABON 2017 qui se joue du 14 Janvier au 05 Février prochain, était face à la presse ce jeudi 05 janvier 2017 à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) pour solliciter le soutient médiatique adéquat pour la réussite de l’opération de mobilisation de fonds.

A l’occasion, le comité a informé l’opinion du montant total du budget élaboré qui s’élève à environ CINQ (05) milliards de francs CFA pour seulement trois (03 semaines d’activités au Gabon), tenant compte de la possibilité du Togo d’atteindre la finale et éventuellement remporter la coupe. La Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) se réjouit de la vision qui consiste à voir l’équipe nationale à la finale. Cependant, elle trouve curieux le montant communiqué, du moment où une grande nation de football, économiquement forte notamment la Côte d’Ivoire qui avait déjà remporté la coupe a élaboré un budget de TROIS VIRGULE NEUF (3,9) milliards de francs CFA pour sa participation à la même compétition. Ce budget alarmant élaboré, selon la LCT au lendemain de la publication d’un rapport d’audit qui a révélé des anomalies graves en matière de gestion de la chose publique, et jusqu’à cette date n’aspire guère confiance aux contribuables faute d’actes judiciaires contre les auteurs des malversations constitue pour elle, l’exercice d’un abus sur le citoyens togolais. Comparativement à la composition de la délégation togolaise qui suscite déjà des remouds, surtout au niveau de la presse sportive et des supporters, la Ligue dénonce ce budget hasardeux.

Elle souhaite de plus que les contributions des citoyens ne soient pas obligatoires comme elles ont étaient dans le passé mais volontaires comme ce qui est fait en ce moment même avec nos frères du Burkina Faso.

De ce fait, la Ligue des consommateurs du Togo, lance un appel au gouvernement en général et au comité de mobilisation en particulier à revoir très rapidement ce budget et à l’harmoniser avec les réels besoins exprimés. Elle les invite à rendre publique les grandes lignes des besoins (ou du budget) afin d’activer l’envie des contribuables.

Elle appelle le peuple togolais en général et le public sportif en particulier à rester vigilent pour éviter la récidive des malversations financières toujours orchestrées par des ennemis de la bonne gestion financière des fonds publics à l’occasion de chaque participation du Togo à une compétition tant continentale que mondiale.

La Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) tient à féliciter d’une part les Eperviers qu’elle appelle à mouiller le maillot à fond  et à encourager le staff technique pour créer un grand bonheur du public sportif.

 

Fait à Lomé, le 06 Janvier 2017

Le Président de la LCT,

Emmanuel SOGADJI

   07 Jan 2017    by idelphonse Akpaki  |                 


Dans la même rubrique