Education | La LTDE déplore la situation que traverse le monde éducatif togolais en proie aux mouvements d’élèves dans les rues

La Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) vient de rendre public un communiqué signé de son président Foly SATCHIVI qui, tout en déplorant la situation qui provoque des mouvements d’élèves, tant dans la capitale Lomé que dans certaines grandes villes du Togo, impute la responsabilité de ces évènements aux autorités togolaises.

Lisez plutôt le communiqué :

 

LIGUE TOGOLAISE DES DROITS DES ETUDIANTS

COMMUNIQUE :

 

La Ligue Togolaise des Droits des Étudiants (LTDE) suit avec intérêt les mouvements en cours dans les divers établissements primaires et secondaires du Togo.

En effet, suite à la grève générale de 72H lancée par les syndicats des enseignants, plusieurs milliers d’élèves se sont déversés dans les rues pour exiger le retour de leurs enseignants, pour dire non au bâclage des cours, à la liquidation et au bradage de leur avenir.

La Ligue déplore cette situation qui aurait visiblement pu être évité par le gouvernement. Notons que cette situation vient une fois encore remettre en cause les fondements et  tout le système éducatif togolais, lequel ne favorise pas l’épanouissement des apprenants et participe à l’échec patent de ces derniers une fois à l’université.

Aussi, convaincu du caractère légitime des méthodes et  revendications des syndicats enseignants, la LTDE témoigne aux enseignants sa solidarité, salue la mobilisation et la volonté des élèves à défendre leur avenir et à œuvrer pour une école de qualité au Togo.

La LTDE invite en outre le gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour la satisfaction des justes et légitimes revendications des enseignants afin d’éviter le bâclage et le bachotage des cours ainsi que des situations identiques aux  tristes et douloureux évènements connus en avril  2013 suite à la manifestation des élèves conduites en ce temps par les actuels responsables de la LTDE.

Toutefois, en raison du manque d’encadrement et d’organisation  des élèves et de l’inexistence de réel structure national de défense des droits et intérêts des scolaires, la LTDE met en place avec  les élèves  une organisation scolaire et estudiantine dénommée : Coordination des Élèves et Étudiants du Togo en abrégé CEET.

 

                                                                            Le Président National,

 

                                                                           Foly SATCHIVI

 

   09 Dec 2016    by idelphonse Akpaki  |                 


Dans la même rubrique