Santé | Que dire du Professeur Atchi WALLA qui fait la fierté de l’intelligentsia togolaise ?

Du médecin, il est devenu après l’obtention de son agrégation, Professeur en traumatologie. Dakar, la capitale sénégalaise a abrité du 7 au 15 novembre dernier, le 18e concours d’agrégation du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES). Parmi les candidats admis à l’agrégation, figure le médecin chirurgien en traumatologie, Atchi WALLA .

Ils étaient au total deux cent un (201) candidats, originaires de vingt quatre (24) Universités des dix neuf (19) pays membres du CAMES. A ce concours, vingt (20) médecins togolais y ont prit part en tant que candidats présentés par la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université de Lomé. Et sur les vingt (20) candidats, quinze (15) ont réussi à décrocher leur agrégation, honorant ainsi l’intelligentsia togolaise. Parmi ces quinze lauréats, l’honneur revient au médecin chirurgien en traumatologie, Atchi WALLA qui s’est toujours illustré comme un citoyen rompu à la tâche et la cause commune.

Très effacé et laborieux, à en croire ses collègues, le désormais Professeur en traumatologie a dans ses mains la santé et surtout la vie de ses concitoyens. Atchi WALLA est un syndicaliste chevronné. Et ce ne sont pas les travailleurs togolais en lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail qui nous démentiront à « La Gazette du Togo » puisqu’il est l’un de ces vaillants syndicalistes qui défendent avec tous les risques qu’ils courent, les revendications des travailleurs togolais.

Président du Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) et Coordonnateur de la centrale Synergie des Travailleurs du Togo (STT), les prises de positions et les interventions du camarade WALLA lors des assemblées générales de la STT ont fait de lui, l’homme de la situation. « WALLA, WALLA, WALLA », le réclame-t-on, la plupart du temps ses camarades syndicalistes, lorsque l’AG tend vers la fin et qu’il n’a pas encore parlé. Très apprécié des syndiqués, le Professeur Atchi WALLA n’a pas voulu vendre ou mettre ses compétences, qualités, son honneur et sa dignité au service de la médiocrité comme c’est le cas de certains de ses concitoyens qui se disent intellectuels faisant partie de l’équipe gouvernementale togolaise. Il ne veut pas mettre son ventre devant comme certains universitaires qui ont ternis intelligence à force de frotter avec des demi-lettrés qui eux, sont devenus des dangers publics le peuple togolais. Vivement que le Professeur Atchi WALLA continue de mettre ses compétences et son savoir-faire au service de ce peuple qu’il aime tant.

Idelphonse Akpaki

 

   17 Nov 2016    by idelphonse Akpaki  |                 


Dans la même rubrique