Culture | Tône : Nagnadja Poundibe intronisé de chef du canton de Kantindi

Il est reconnu officiellement et ce, depuis ce vendredi 2 septembre 2016 chef du canton de Kantindi, une localité située à environ 5 km au Nord-Est de la ville de Dapaong. Lui, c’est Nagnadja Poundibe. Nouveau  chef du canton de Kantindi et garant des us et coutumes, Nagnadja Poundibe est intronisé officiellement   avec la remise officielle de l’arrêté présidentiel  par le préfet de Tône, Douti Tchimbiandja Christophe Yendoukoa.  La cérémonie de remise du décret présidentiel a connu la présence des autorités politiques, traditionnelles, religieuses et des députés à l’Assemblée nationale.

C’est une marée humaine composée de colonies et organisations venues des autres préfectures et régions du pays qui a assisté à la cérémonie  d’intronisation  du nouveau chef canton Kantindin Nagnadja Poundibe. Pour la circonstance, le préfet de Tône n’a pas manqué de faire l’éloge du nouveau gardien des us et coutumes. « M. Nagnadja Poundibe  doit se voir chef du canton de Kantindi et non candidat de 2014. Il est être rassembleur, et aller vers ceux qui lui tournent dos » a laissé entendre le préfet. Il a ensuite invité le chef investi à instaurer une collaboration avec son régent car c’est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle. Pour M. Tchimbiandja, c’est avec le régent et les autres  anciens chefs que l’illustre hôte pourra apprendre le langage des chefs. Pour ce faire, il lui revient, explique l’autorité, de mieux collaborer avec les autres  pour qu’ils l’aident à  travailler afin de réussir la mission qui lui a été confiée parce qu’il est devenu le berger des populations du canton de Kantindi. Populations avec lesquelles Nagnadja Poundibe doit tracer les voies de développement avec le concept de décentralisation. Enfin, le préfet a exhorté la population à une maîtrise de soi dans la réjouissance, afin d’éviter les propos injurieux des uns contre les autres car le chef investi est devenu le chef de tout le canton et non pour une partie de la population. Le préfet a rassuré le nouveau chef de compter sur sa disponibilité à collaborer avec lui afin qu’ensemble, ils arrivent à mener à bien les actions importantes pour le bien de tout le canton de Kantindi, de la préfecture de Tône et pour toute la région des Savanes.

                                                                                                                                                           Cylls  Syllas

   03 Sep 2016    by idelphonse Akpaki  |                 


Dans la même rubrique