Politique | Brigitte Kafaui ADJAMAGBO-JOHNSON rappelle à l’ordre le chef de l’Etat

La déclaration du chef de l’Etat togolais Faure GNASSINGBE au sujet des réformes et de la limitation des mandats présidentiels n’est pas du tout appréciée par la Secrétaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) et présidente de Combat pour l’Alternance Pacifique en 2015 (CAP 2015), Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON. « ce n’est pas sérieux », a-t-elle déclaré.

Daniel ADDEH /Idelphonse AKPAKI

   18 Jun 2016    by   |                 


Dans la même rubrique