Politique | Communiqué du Groupe Sursaut Patriotique

Peuple togolais, l'heure a sonné pour toi pour que tu puisses te libérer définitivement de la dictature et de l'imposture. Aucun autre peuple ne viendra mener le combat à ta place pour ta libération et ton indépendance. Il y a bientôt dix ans que le Chef de l'Etat, Faure Gnassingbé a pris l'engagement de faire les réformes institutionnelles et Constitutionnelles, conformément à l'esprit de l'Accord Politique Global (APG) signé le 20 août 2006 entre les principaux acteurs politiques et ceux de la société civile dans le but de préserver la paix et le dialogue dans le pays. Ledit accord a légitimé son pouvoir après le massacre des populations en avril 2005 et le coup d'Etat constitutionnel perpétré à la suite du décès de son père, feu Étienne Gnassingbé Eyadema.

Depuis lors, les tenants du régime en place refusent de donner la chance au Togo d'être un État démocratique. Pire, le régime ne veut opérer aucune réforme permettant de doter le pays d’institutions fortes et de lancer le pays sur la voie d’une vraie démocratie. Cette situation de léthargie née de la mauvaise volonté des dirigeants togolais est maintenue grâce au soutien de l'armée togolaise. Le Togo est resté le seul pays de l’Afrique de l’Ouest où le mandat présidentiel est illimité parce que Faure Gnassingbé ne veut pas limiter le mandat présidentiel et se singularise dans la région. La lettre des Evêques qui demande à chaque citoyen de prendre son destin en main en est une illustration du ras-le-bol d’un peuple en quête de sa liberté confisquée par une oligarchie archi corrompue. Le rapport d'Amnesty international, celui du département d'Etat américain, les réalités géopolitiques des régions obligent une nouvelle dynamique au sein de la population togolaise

Face à ce constat, il revient à toi, peuple togolais, seul détenteur du pouvoir souverain de dire NON.

C'est pourquoi tu dois sortir massivement le Samedi 21 mai 2016 à partir 8h00 pour prendre part à la grande marche pacifique du Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) pour exiger la mise en œuvre des réformes politiques surtout la limitation du mandat présidentiel et la tenue des élections locales dans les plus brefs délais. Jeunes, vieillards, fonctionnaires, commerçants et commerçantes, femmes des marches, étudiants et étudiantes, élèves, transitaires, manœuvres, Zémidjans, vous tous Togolaises et Togolaises des villes et des campagnes, vous êtes tous concernés. C'est une affaire nationale. C'est une cause commune à défendre pour remettre la « Terre de nos Aïeux » sur de bons rails et pour que le Togo devienne un Etat normal.

Sortez tous massivement pour dire : Assez, ça suffit !

Peuple togolais, c'est ton courage qui te libérera. Vaincrons ou mourrons mais dans la dignité!

 

Le groupe sursaut patriotique.

Signé à Washington, le 18 mai 2016

Jules Sankara Lawson

   18 May 2016    by   |                 


Dans la même rubrique