Sport | Le football togolais et la nouvelle donne : « J’aime pratiquer un football de qualité…qui gagne » dixit Claude Leroy

Claude Leroy a-t-il déjà été intronisé ? C’est la question que nombre de férus du football roi se posent depuis qu’ils ont écouté le nouvel entraineur des Eperviers mettre l’accent sur la qualité du football. En effet, l’un des faits marquants et remarquable au stade municipal de Lomé ce 27 avril 2016 lors de la finale de la coupe de l indépendance, remportée par Koroki aux dépends de l’As Togo Port, a été la présence d coach du Onze national, Claude Leroy.

 

Le nouveau sélectionneur des Eperviers Claude Leroy qui signe ainsi sa première sortie officielle en allant suivre la finale de la coupe de l’indépendance du Togo. Comme annoncé il y a quelques jours par la cellule de communication de la Fédération Togolaise de Football (FTF), le nouveau sélectionneur des Eperviers a effectivement pris part depuis les tribunes à la finale et au match de classement. Claude Leroy, communément appelé « Le sorcier blanc » était presque la star de cette journée. Journalistes, spectateurs et mêmes quelques autorités présentes au stade, bref tout le monde voulait voir de visu ce dernier. Tous les projecteurs étaient presque allumés sur lui. Toujours avec ses lunettes fétiches, Claude Leroy, assisté de son adjoint Sébastien MIGNE a suivi de bout en bout les deux rencontres et en a profité pour prendre quelques petites notes. Mais sollicité de toute part pour des interviews, « Le sorcier blanc » ne prendra la porale qu’à la fin des cérémonies.

Pour sa première sortie officielle, le nouveau sélectionneur des Eperviers compte rencontrer les entraîneurs locaux afin d’avoir leur avis sur la situation du football car, croit-il leur boulot est plus difficile que le sien. Ce dernier compte également mettre en place dans les plus brefs délais « une liste de trente (30) joueurs locaux » qu’il régénérerait au fur et à mesure où les séances d’entraînements et de matchs tests se succèderont. Répondant à une question sur sa tournée en Europe chez les joueurs professionnels, Claude Leroy déclare en ces termes : « L’accueil que j’ai reçu de les joueur professionnel a été formidable, ils sont tous près à rejoindre et à aider l’équipe nationale car il se sentent tous concernés » même si ce dernier a voulu être prudent en insistant qu’en football n  il faut toujours dire « pour le moment » car on ne sait pas « ce que réserve le lendemain. » On se rappelle les déclarations de satisfecit du capitaine Emmanuel ADEBAYOR qu’il a rencontré à Londres. Si son premier match sur le banc des Eperviers sera avec l’équipe de la Bretagne en amical, le Togo affrontera le Libéria en match officiel comptant pour la 5ème journée des éliminatoire de la Coupe des Africaine des Nations (CAN) Gabon 2017. Un match que le coach juge déjà jouable et crois aux chances de qualification du Togo à cette CAN, malgré la place qu’il occupe (3e place) dans le groupe A derrière le Liberia et la Tunisie. Quant aux différends qui existent entre les joueurs, « Le sorcier blanc » usera de sa baraka pour « d’atténuer ou résoudre les petits différends gangrénaient la sélection », car ce dernier a la possibilité de créer une dynamique formidable au sein de cette équipe nationale. Vivement qu’il réussisse là où les autres ont échoué pour remettre le football togolais sur de bons rails.

Shalom Ametokpo

 

   28 Apr 2016    by idelphonse Akpaki  |                 


Dans la même rubrique